dimanche 20 novembre 2016

Recueil de recettes et astuces avec la Marmite Norvégienne


Voici bientôt un an j'avais fait appel aux lecteurs/trices de mon blog marmite-norvegienne.com pour recueillir leurs recettes préférées à la Marmite Norvégienne. Un immense MERCI à ceux et celles qui ont participé !
J'ai également repris les miennes et celles du blog. Cela a donné un livret de 48 pages, gratuit et conçu pour être partagé facilement.
 
Il est imprimable en noir&blanc en A4 ou en livret. Si comme moi vous avez des difficultés avec l'impression en recto-verso et en livret (voir les options de votre imprimante), je vous conseille de l'enregistrer sur une clé usb et d'aller le faire imprimer dans une boutique spécialisée en photocopies.

J'ai hâte de connaître vos réactions, j'espère que ce recueil contribuera à mieux faire connaître la MN. Il pourra être modifié ou augmenté en fonction de vos remarques et de vos recettes qui sont les bienvenues.

Il est  ici 


mercredi 2 décembre 2015

Osso buco à la Marmite Norvégienne



Saisir rapidement la viande dans un peu d'huile d'olive. 

Remplir la cocotte avec les légumes du moment (carottes, panais, les dernières courgettes, un poireau...) coupés en tranches moyennes. Verser de l'eau de façon à quasiment recouvrir les légumes. Assaisonner, couvrir. 

Un quart d'heure d'ébullition plus tard, placer le tout dans la MN.


 2 heures après, c'est l'heure du repas et c'est parfaitement cuit et excellent, ça va de soi !
(d'après mon blog http://marmite-norvegienne.com)

œufs durs à la Marmite Norvégienne


Il avait déjà été question de la cuisson des œufs à la Marmite Norvégienne ici.
Stéphanie nous dévoile un de ses petits secrets :

Voici comment je cuis des oeufs durs en MN :
j'ai bricolé des supports à oeuf au départ de petits raviers de confiture en alu.

Je pose les oeufs frais dans la casserole, chacun sur son petit support. (si l'oeuf est sale, je le lave juste avant de le cuire)
Les oeufs ne sont pas percés au préalable, il est important de garder la coquille intacte pour une bonne conservation de l'oeuf après cuisson.

Je laisse les oeufs dans l'eau froide 15 min avant de démarrer la cuisson, ainsi toute la casserole est à la même température.
Je porte la casserole à ébullition, après 1 minute d'ébullition je place le tout en MN pour au moins 1 heure.





Grâce à l'ébullition courte, les oeufs n'explosent pas.
Grâce à leur petit support, les oeufs ne se cognent pas, le risque qu'ils soient fêlés est diminué.

Après cuisson j'inspecte les coquilles, je consomme tout de suite ceux dont la coquille est fêlée.
Les autres peuvent se conserver quelques jours.

Les oeufs cuits en MN sont plus faciles à peler que ceux cuits à l'eau bouillante.
Pour un épluchage sans souci, je pèle l'oeuf dans un ravier rempli d'eau, ça va tout seul.


Merci Stéphanie !

(d'après mon blog http://marmite-norvegienne.com)



mercredi 25 novembre 2015

Yaourts au lait de vache à la Marmite Norvégienne

Daniel, qui a découvert la Marmite Norvégienne (MN) grâce au blog marmite-norvegienne.com et à mes livres et qui s'en sert avec bonheur depuis, nous donne sa recette de yaourts sans yaourtière et on ne peut plus simple. Merci Daniel pour le partage !
  Les yaourts (au lait de vache) :
Je viens de faire mes yaourts :
Mon lait cru est mis a bouillir puis j'attends qu'il refroidisse :  on doit pouvoir toucher le coté de la casserole sans se brûler avec la paume de la main.  Ensuite, j'y mets le yaourt rescapé de ma gourmandise. Je remue à l'aide  d'une spatule en bois, verse le lait ainsi mélangé dans les pots, les ferme avec leurs capsules en plastique, puis je profite d'une petite vaisselle pour avoir de l'eau chaude et en remplis ma poêle en verre, je mets un couvercle et couvre de lainages, demain ce sera bon !









Voir aussi Marmite norvégienne : yaourts au lait de vache sans yaourtière 
ou yaourts au "lait" de soja sans yaourtière

Soupe potimarron-pommes de terre à la MN

La soupe de Daniel qui m'envoie ses recettes sur marmite-norvegienne.com ... A noter qu'une grande cocotte-minute peut servir de Marmite Norvégienne pour une petite casserole sans queue, il fallait y penser, bravo Daniel !

Pour la soupe de potimarron-pommes de terre, je découpe les légumes en petits morceaux, je fais bouillir 10 minutes.
Ensuite je mets la casserole en verre dans un autocuiseur calfeutré de tous côtés, je referme et couvre encore. Quelques heures après, c'est encore très chaud.

                       La cocotte-minute est emmitouflée dans une couverture

Mixer, saler, poivrer ou reste de bouillon pour améliorer, quelques croutons dorés au four, de la crème, un peu de persil pour décorer et on se régale.
ça manque un peu de place pour saisir la casserole en verre...
Et voilà, c'est chaud , la soupe est prête à être savourée !

simplicite-culinaire.com : le retour

Finalement,  simplicite-culinaire.com reprend du service. Contrairement à ce que j'avais annoncé ici, suite à un contentieux avec OVH qui n'a jamais voulu admettre que j'avais fait une fausse manip (j'aurais prolongé de 2 ans le .com alors que mon intention était de le supprimer, ce qu'il était de fait, le lien ne fonctionnant plus), je paye pour 2 ans, je ferai attention au moment du renouvellement ! Je vais en profiter pour réveiller ce blog en y rapportant toutes mes recettes à la Marmite Norvégienne issues de mon blog marmite-norvegienne.com  
Désolée pour la gêne occasionnée dans les recherches, je regrette d'avoir pris ces .com à l'époque.

Pour info si j'en oublie, voir la liste des recettes à la Marmite Norvégienne sur le menu du blog marmite-norvegienne.com
à suivre ! 

jeudi 15 octobre 2015

À votre bon cœur...

 

  Mon éditeur m'a informée ces jours-ci que 600 exemplaires de mon livre « Cuisiner en toute simplicité » allaient être  détruits. Le pilon est une pratique courante dans l'édition, au bout d'un certain temps, les ventes faiblissent et le stockage des exemplaires coûte trop cher... Je n'ai pas les moyens de racheter le stock au prix qu'on me propose en tant qu'auteure, mais peut-être que si d'ici la fin octobre (date butoir) les ventes augmentaient un peu, cela permettrait d'épargner quelques exemplaires ?...

  Un petit buzz serait bienvenu, c'est un livre qui a un bon rapport qualité-prix et qui n'a pas vieilli. 

Il peut faire une bonne idée de cadeau aux « débutants », vous pouvez aussi le proposer aux bibliothèques... Il est disponible sur commande en librairie, fnac, amazon... Merci de votre aide d'ici la fin du mois !


Lien amazon pour le feuilleter : ici 
Revue de presse : ici
lien vers les librairies : ici


samedi 22 août 2015

simplicite-culinaire.com


Pour information, simplicite-culinaire.com , le nom de domaine qui était associé à ce blog, ne sera pas renouvelé. Déjà, je n'ai jamais réussi à rediriger les pages -ça a du bon, elles resteront faciles à trouver, et puis cela finit par coûter cher pour un blog de moins en moins vivant... Merci de votre compréhension.


Edit novembre 2015 : Finalement, suite à un contentieux avec OVH qui n'a jamais voulu admettre que j'avais fait une fausse manip (j'aurais prolongé de 2 ans le .com alors que mon intention était de le supprimer, ce qu'il était de fait, le lien ne fonctionnant plus), je paye pour 2 ans, je ferai attention au moment du renouvellement ! Je vais en profiter pour réveiller ce blog en y rapportant toutes mes recettes à la Marmite Norvégienne issues de mon blog marmite-norvegienne.com (je regrette un peu d'avoir pris ces .com à l'époque)

lundi 13 juillet 2015

Caviar d'aubergines solaire

Une entrée délicieuse qui se fait presque toute seule au four solaire (celui-ci en l'occurence).

Dans une cocotte en fonte noire il suffit de mettre les aubergines entières (ne pas couper la queue), les échalotes ou oignons, de verser un petit verre d'eau pour le fond et le soleil va cuire tout ça...


Ensuite, égoutter, laisser refroidir, couper les queues. 



Mixer soit dans un blender soit dans un bocal (j'utilise un mixer plongeant) en rajoutant de l'ail cru, du basilic frais, un peu d'huile d'olive, sel, poivre... 


lundi 6 juillet 2015

Séchage facile des champignons





Rien de plus simple.
Nettoyer les champignons (ne pas les laver), les couper en tranches ni trop fines ni trop grosses. Préparer aiguille et fil (doublé si c'est du fil fin), punaiser une extrêmité et enfiler les tranches en les maintenant à distance respectueuse l'une de l'autre. Tendre le fil et fixer avec une punaise.
là, en été, je laisse les cagettes sur une table à l'ombre et en moins d'une semaine c'est sec. Ne pas oublier de rentrer les caisses tous les soirs. Après les champignons sont rangés dans un bocal fermé jusqu'à utilisation...

samedi 7 mars 2015

Rocket stove




Il a été fait par un pro de la soudure dans une bouteille de gaz de récup'. Là il sert pour la viande des chiens. Toujours ça qui ne cuit pas dans la maison...

samedi 14 février 2015

Histoire de la Marmite Norvégienne

                      La Marmite Norvégienne à travers les siècles...

ça y est il est paru !  


 Vous pouvez en lire l'introduction et la table des matières ici (ou  )

Il fait 205 pages, illustrations noir&blanc et couleurs, format A5 
(toujours chez Moi-Même éditeur ;-) )  et 
il coûte  15 euros
                         
                                        Pour vous le procurer :
Tout est expliqué sur cette page : cliquez ici

             4e de couverture
               





samedi 24 août 2013

Un four solaire en carton vraiment facile

Pas d'été sans four solaire, même en vacances ! 

Celui-ci ayant été entièrement fait avec des matériaux de récup, il n'a rien coûté : il faut juste prévoir de récupérer 2 vitres et éventuellement un miroir (pas indispensable mais vivement conseillé). Il s'agit d'un grand carton (55 cm X 40 X 25) dans lequel on installe un carton plus petit ( 40 X 27 X 20). Ce petit carton est revêtu intérieurement de film réfléchissant (ici des emballages de bibs, mais ça pourrait être du film alu). Entre les deux cartons, on bourre avec de l''isolant (de la ouate issue du garnissage d'un coussin et de l'herbe séchée). Au fond, est posé un demi bidon qui servira de support légèrement incliné pour le plat.


On installe la gamelle (noire ou foncée...) sur son support incliné*.
On place une première vitre pour fermer le petit carton. Quatre bandes de carton découpées sont placées autour de cette première vitre, et on pose la deuxième vitre sur ce cadre.


Le miroir est installé de façon à ce qu'il renvoie un maximum de lumière sur l'intérieur du four et la gamelle...


Il n'y a plus qu'à attendre...

*Le récipient, une cocotte de couleur sombre (c'est important pour cuire solaire), avec son couvercle, présentait un revêtement douteux (du genre anti-adhésif...), on y a placé un petit plat en céramique dégotté sur une brocante, où les aliments peuvent cuire sans problème.
Par exemple, pour le riz du soir, blanc ou noir complet, on verse 1 verre de riz (blanc ou complet), on recouvre d'un verre et demi d'eau. Passage au four vers 14h : à 18h c'est largement cuit, presque trop...Pour une soupe, c'est impeccable.






Non, on n'est pas sponsorisés par la marque de chips en question !


vendredi 22 mars 2013

La Marmite Norvégienne : le livre !

  Enfin paru !!


Et voilà !  Comme vous l'avez peut-être su par mon autre blog, après nous être libérées de "notre" éditeur qui  rechignait tant à nous publier, n'ayant pas envie de recommencer la triste expérience des refus auprès d'autres maisons d'édition (eh non la Marmite Norvégienne n'est pas -encore ?- un sujet vendeur), Kay Wernet et moi avons décidé de l'éditer... nous-mêmes ! C'est toujours le texte d'origine, mais nous en avons profité pour peaufiner les illustrations et aérer la mise en page, avec les moyens du bord, nous ne sommes pas des pros.

Pour que la Marmite Norvégienne puisse enfin être mieux connue du grand public, nous vous offrons un très large extrait de l'ouvrage en lecture seule : 
Cliquez sur ce lien
( http://issuu.com/cerise13/docs/marmite_norvegienne : Si rien ne se passe actualisez la page : appuyez sur la touche F5 ou clic droit "actualiser")

La mise en page et les images de l'extrait en ligne sont légèrement différentes de l'édition complète en pdf ou sur papier
Si vous souhaitez vous procurer l'édition complète :  
- le pdf complet (nous ne maîtrisons pas la technique pour proposer un e-book) coûte 5 euros. 

- 2 formules "papier" : un livret de 72 pages avec illustrations en couleurs : 15 euros (frais de port en sus).
 un livret de 72 pages avec illustrations en noir et blanc : 7,90 euros (frais de port en sus).


Tout  est expliqué sur cette page
  Bonne lecture, nous attendons vos réactions avec impatience !

mardi 15 janvier 2013

Confiture de clémentines

Je ne fais quasiment jamais de confitures mais là, après avoir été subjuguée par un pot de confiture bio de clémentines corses (sans ajout de pectine,c'est devenu assez rare), j'ai eu envie d'essayer d'en faire moi-même.
C'est la saison, j'ai donc pris 2 kg de clémentines corses bio bien fermes, de belles feuilles témoignant de leur fraîcheur.
Les recettes de marmelade* préconisent de les laver (ça d'accord) puis de les couvrir d'eau et de les faire bouillir, sans doute pour les attendrir et en atténuer le parfum ? Justement j'adore ce goût d'agrume et j'ai préféré une version confiture**.
Sur une planche, j'ai découpé les clémentines (avec leur peau) une après l'autre en tranches fines. Coupées en 2 puis en tranches d'environ 2-3 mm de largeur, ça n'est pas très facile, mais le fait qu'elles soient bien fermes aide bien.
Il y en avait 3 ou quatre qui étaient un peu moins fraîches, je les ai pelées et détaillées en quartiers.
J'ai mis quasiment autant de sucre (blond, bio) que de fruits. Donc grosso modo avec ma balance pas électronique, 1 kg 800 de sucre pour 2 kg de clémentines. J'ai laissé macérer tout ça 24 h. Le sucre a eu largement le temps de fondre.

Ensuite, il a fallu quasiment 3 heures de cuisson à feu doux jusqu'à la consistance voulue (quand une goutte fige en forme de perle).
Là aussi, j'ai trouvé des temps beaucoup plus courts, mais sans ajout de pectine ou usage de sucre à confiture, je ne vois pas comment on peut faire autrement. 
Vers la fin de la cuisson, j'ai donné un petit coup de mixer-plongeant pour broyer un peu les peaux.

Le résultat est à la hauteur de la peine : la confiture est délicieuse et quel parfum !!



*La marmelade est une confiture faite à partir du jus et de la peau d’agrumes bouillis avec du sucre et de l’eau.
**La confiture est une confiserie obtenue, de façon générale, en faisant cuire dans une bassine à confiture certains fruits, éventuellement dénoyautés et coupés en morceaux, avec un poids équivalent de sucre. (merci wikipedia)